Journal 19 : Désert !

Si je faisais comme pour les recettes de cuisine où on vous indique en préambule, le temps et le niveau de difficulté ….voilà à quoi pourrait ressembler l'aventure qui va suivre :


Rapidité d'éxécution : 6 heures (pour les champions), 3 jours ( pour les autres)…
Facilité d'exécution : que ceux qui ne connaissent l'aventure avec un grand A qu'au travers des télé-réalités  ( Pékin express and co) ne s'y aventurent même pas !
Coût de l'opération : élevé ( 6 pleins d'essence, 4 Xanax et 7 ongles)

Zélia, ma fille de 5 ans, qui a déjà une emploi du temps d'une jet setteuse aguérie, était invitée chez une copine pour un after school !

Nous venions tout juste de nous frapper deux annivs en deux jours, ce qui consite pour le reste de la famille à s'organiser autour de l 'événement : faire faire des micro-siestes à Corentin, prendre sa douche à l'arrache pour Florent, anticiper tout le reste pour moi ( mail de confirmation, achat du cadeau, brief de l'itinéraire, choix de la tenue vestimentaire, préparation du sac de survie de Coco : couches, lingettes, compotes et snacks, doudou et tétine etc) en bref…. à nous pourrir la totalité du week end !

Mais la vie sociale étant le poumon de l'expat, j'accepte l'invite en me voyant déjà profiter de cette solitude pour m'éclater à faire…… le plein chez Carrefour !

C'est donc avec une emploi du temps ficelé comme un rôti que je vais chercher les deux filles à l'école.
Je ne sais pas exactement où nous allons mais Florent a rentré la destination dans mon gps et j'ai une vague idée… j'ai déjà aperçu le panneau tout près de chez nous…

Je file à vive allure sur la Cheik Zayed Road lorsque nous dépassons la Palm où nous habitons et….toujours rien…déjà plus d'une demie heure que nous sommes dans le 4×4 et pour une destination proche de chez moi, ça commence à faire loin…. les filles s'impatientent…elles se détachent et trouvent super marrant d'essayer à tour de rôle le siège auto de Corentin….je trouve ça super long moi aussi  et surtout super étrange …dans ¾ d'heure… je suis à Abu dhabi !!!!

Je mets mes warnings et m'arrête sur le bas côté, nous sommes bien dans ce que nous appelons : un cas d' urgence !

J'appelle la maman en essayant d'avoir un ton calme et enjoué … je lui demande où elle habite exactement et surtout combien de temps sa fille met NORMALEMENT pour rentrer chez elle en bus????? 2/3 jours ????

Car à ce rythme, il sera l'heure de se coucher quand nous aurons trouver sa « house »!
 

Ma zen attitude en prend un coup lorsqu'elle me dit que nous ne sommes pas sur la bonne route et qu'il faut prendre la deuxième après la troisième sortie du quatrième rond point etc etc ( je n'entends même plus)….je lui fais remarquer ( en essayant de ne pas hurler)

qu'elle habite en réalité dans le désert ( version locale et polie de notre «  trou du cul » du monde!)

….. je réalise que j'ai confondu Greens ( près de chez nous) et Green Community ( à l'autre bout de la planète)

Les filles, quant à elles, s'amusent toujours….Zélia montre à la copine des tas de jouets  et déclare très fièrement que l'on trouve de tout dans notre voiture car c'est une poubelle!!! ( il va vraiment falloir que je fasse gaffe à ce que je dis maintenant!)

Trop tard pour lui dire que si j'avais su…j'aurais décliné l'invitation…je fais demi tour, il est 14h30 ce n'est pas le moment de baisser les bras ni de lever le pied du champignon…. si tout va bien, j'aurai peut être le temps de faire les courses avant de récupérer Corentin à la nursery….

De tours, en demi tours, mon gps finit par trouver la porte qui est indiquée sur l'adresse…là un vigile me stoppe…je lui montre ma destination…je ne comprends rien de ce qu'il me dit….. je rappelle la maman ( 10 ieme coup de fil) j'entends qu'il lui demande si c'est la old gate or la new one ?
Oh les cons !

Les pervers, ils donnent deux noms pour la même porte qui évidemment n'est pas au même endroit…elle m'indique un hôtel qui se trouve près de LEUR entrée, je repars..sur ce, Zélia veut que je raconte des anecdotes de « quand elle était petite » à sa copine qui est a quatre patte entre les sièges….

Rien ne va plus ! Je voudrais hurler ( d'ailleurs je ne m'en prive pas ) Zélia explique que  c'est normal, sa maman crie toujours quand on la klaxonne…14h45…nous arrivons enfin dans le compound….reste à trouver la maison..je suis comme dans un jeu électronique : une espèce de Mario dans un labyrinthe….les maisons sont identiques et un chemin sur deux se termine par un cul de sac….c'est finalement avec l'aide de la petite Nora, 5 ans que nous nous retrouvons devant chez elle…je débarque, excédée, en sueur..les filles se ruent sur le trampoling du jardin et je vous assure que si je n'étais pas une personne « classe et raffinée » ;) je me serais bien fait deux/ trois saltos pour décompresser !

…je me confonds en excuses et accepte le jus d'orange que la maman me propose ! Il est 15h…je repars…le plus dur est certainement derrière ( j'ai accepté lorsqu'elle m'a proposé de récupérer Zélia sur un parking près de chez moi à 18h30)…reste maintenant à trouver la sortie du lotissement !!!!

Elle m'a bien fait un plan…mais pour le décrypter, c'est comme pour les tatouages du mec de Prison Break…il me faudrait plusieurs saisons !

….alors je tente ma chance…eh non cul de sac…sac à merde…merde de lotissement  …je tourne…je retourne et finis pas apercevoir UN homme….je me rues dessus….encore un qui va avoir peur..

( flippant une quadra aussi hystéro de vous rencontrer que d'avoir trouvé un bar à mojitos en plein désert)

…il m'indique la sortie : je suis sauvée…je rentre l'adresse du mall et roule ma poule… dans 30 minutes à moi le caddy et les offres à moitié prix !…je suis rassurée je vais pouvoir tenir mon timing et ça pour une femme au foyer c'est la garantie d'un sommeil réussi….je roule…je roule…je roule…il est 15h30 et commence alors ce que j'appellerai «  l'effet compas » !

Tu vois au loin ton objectif mais tu tournes autour en gardant toujours la même ( grande ) distance entre lui et toi !…c'est pas vrai, j'aperçois un panneau m'indiquant le lotissement de ma copine Géraldine…cette même Géraldine chez qui je ne vais jamais car elle habite trop loin !…je reconnais maintenant la route que l'on a prise lorsque nous sommes partis en week end à  Fujairah ( à deux heures de Dubaï) !

Et la tour du mall que je vois comme dans un rêve …floue…lointaine…dansante…c'est ça je suis en train de me déshydrater…j'HALLUCINE..en plus j'ai sauté un repas…je vais peut être mourir de faim…ou de soif…

Non pas de soif car le jus d'orange absorbé il n'y a pas si longtemps commence à bien se manifester….

Pas un endroit où s'arrêter…pas un baobab…pas une station Esso !…rien

…je regarde autour de moi…dans ma « poubelle » !…une bouteille d'eau vide…c'est à ce moment précis que je me suis demandée pourquoi ils étaient capables de nous injecter de l'acide botulique pour bloquer les muscles et pas foutus d'inventer un cacheton qui te ferait pousser un pénis en 10 minutes ???! Pourquoi, pourquoi ???

Soudain, chose improbable dans le monde mais courante à Dubaï…un feu rouge en plein milieu d'une trois voies, elle même en plein désert….je me fige…devant un panneau publicitaire pour une pizzaaaaaa…ils veulent ma peau…du fromage…de la pate croustillante…je reste à l'arrêt 20 minutes car il s'agit d'un feu permettant de réguler la circulation…de réduire 6 voies en une !…si c'est vrai !

Il est 16 heures quand j'arrive sur le parking de Carrefour…je sors de la voiture en me disant que j'aurai du faire plus de séances de rééducation du périnée…je me tords tout en essayant d'avancer vers les toilettes …je n'ai aucune idée de leur emplacement !…je vois bien un pictogramme indiquant la droite mais cela me semble trop loin… je vais essayer au bout de cette allée….rien…il faut faire demi tour…mais comment ?…je n'arrive plus à avancer…je ne fais que des micro pas en essayant de me souvenir des exercices de la kiné…j'ai mal…je trouve ENFIN …Meilleur moment de la journée : pas besoin d'un palace 7 étoiles au milieu d'une île paradisiaque…non un bon vieux trône dans un centre commercial au bon moment et l'affaire est dans le sac;) …enfin presque…car si  j'avais trouvé en plus un petit cabas Chanel dans la cabine, la jouissance aurait été à son paroxysme;) 
 

Plus le temps d'arpenter les 8 kilomètres de magasin, je pars chercher Corentin.
Nous sommes sur le parking du rendez vous avec une bonne heure d'avance ! …révision complète du répertoire de Coco…tout y passe…de l'araignée Gypsy à la poule qui picole sur un mur…je n'en peux plus…j'ai dû être très méchante dans une autre vie ?!…Zélia débarque enfin…je n'ai même plus de force de répondre à la maman lorsqu'elle me dit qu'il faudra que l'on renouvelle l'expérience…

Sur le chemin du retour, j'explique à ma fille qu'à partir d'aujourd'hui il lui est fermement interdit de fréquenter des enfants qui habitent ailleurs que sur notre palier.

Je réalise également que cela fait tout juste un an que je suis à Dubaï ! Qui a dit que les années se suivent et ne se ressemblent pas ?!

 

Leave a Reply