Journal 25 : Skype qui peut !

Ah internet, cette délicieuse invention… et par extension Skype conçu par trois programmeurs estoniens (eh oui internet permet aussi d’être moins con et d’aller chercher la définition ;) …ce petit logiciel merveilleux qui rend la vie plus douce aux expatriés que nous sommes, cette simultanéité qui nous permet de nous localiser, de nous mirer, de nous ouïr, de nous réunir… n’importe où et n’importe quand !

Cette facilité avec laquelle une simple connexion avale les milliers de kilomètres et l’océan qui nous séparent….

Et allez savoir pourquoi, il y a des alliances dont le résultat tient toujours du mystère, parfois :

vous mixez des ingrédients et vous obtenez un met exquis,
vous mélanger des couleurs et vous obtenez une teinte inouïe,
vous réunissez un ordi, Skype et mes parents et vous découvrez les ennuis !

Mes parents, deux êtres adorables et à peu près équilibrés sont devenus addicts, accros, ultra dépendants si bien que lorsqu’ils n’ont plus de connexion, mon père serait prêt à monter sur un arbre et à  écarter les bras pour faire l’antenne et faciliter la réception !

Il n’y a pas si longtemps, ils cultivaient encore des herbes aromatiques, faisaient de grandes ballades champêtres ou regardaient entre amis de vrais albums photos …maintenant leur sport préféré est devenu «SKYPER» !

Toute la journée ils n’ont plus que ce mot à la bouche qu’ils déclinent à tous les temps :

« On se skype ? » « On se skypera ? » « On pourra se skyper ? »

Le problème c’est qu’il faut bien prévoir au minimum le double de temps que durera la communication en elle-même, je m’explique, tout d’abord :
 

Etape 1 : se donner rendez-vous via le mail ou le texto 

«  On se skype à midi ? »

«  Heure locale ? »

«  Oui » «  Heure locale de chez nous ? »

« Oui » ( = 5 minutes de SMS ou mail… voir les deux !)

Etape 2 : A l’heure dite je me mets devant l’ordi et là premier couac, mes interlocuteurs ne sont pas connectés !

Etape 3 : Je leur passe un coup de fil «  Qu’est-ce que vous foutez, vous n’êtes pas connectés ??? »

«  Si ton père est sur l’ordi, il est sur Gogole»

…. ils n’ont toujours pas compris qu’il fallait ouvrir le programme et que surfer ou lire les conneries envoyés par les copains retraités ne suffisaient pas !

Etape 4 : On s’appelle, une fois sur deux ma mère n’appuie pas sur la bonne touche et répond « Ok » à appel et non « Ok, à appel avec vidéo », ce qui en soit vous le concèderez n’est pas très important mais ma mère veut voir la tête de sa progéniture (de là à ce que j’ai énormément changé depuis la veille !)….
 

Etape 5 : On raccroche et on se rappelle… là, la tension commence à monter, nous en sommes à 35 minutes et nous n’avons pas débuté une conversation digne de ce nom….

Etape 6 : Ca y est on se voit ….enfin, on se devine …

On est plus proche d’un Picasso que d’un portrait du Studio Harcourt!

 

On n’est rarement à son avantage ou pire comme avec mes beaux-parents ou l’on mire tout le temps de la conversation, un morceau du plafond ou l’intérieur d’une narine….le naseau gauche de ma belle-mère n’a plus de secret pour nous ;)

Alors commence l’interminable intro que je nommerai « la balance »,

« Tu m’entennnds ? »

«  Non ça coupe » « Parle plus fort… » «  Et là c’est mieux ? » «  Vas y , 1,2,3 … »

On dirait qu'on est dans la régie du Zénith…

C'est le moment où j’ai envie de tuer tous ceux qui trouvent que :

«  C’est génial Skype ! »

On enchaine avec le long debrief sur la météo locale (température, fréquence des précipitations, état du sol détrempé, la position des cumulus etc ) ensuite mes parents super fiers comme s’ils venaient de décrocher une médaille aux Jeux de Sochi, me montrent pour la 20 ieme fois un rôti de porc qu’ils ont mis en bocal et qu’ils vont bientôt nous apporter ! C’est super sympa mais je n’appelle pas de l’autre bout de la planète pour voir la triste fin de ce mammifère domestique omnivore…

Arrive le moment où ils veulent voir leurs petits enfants ( je dois aller chercher les enfants, les tirer par les bras, les pieds…enfin, par tout ce qui dépasse…. les menacer de les priver de bonbons, de dvd, de doudous pour qu’ils viennent se montrer)

Commencent alors les petits spectacles des grands parents, ils tirent la langue, se font mutuellement des oreilles de lapin…pendant ce temps j’essaie de leur dire l’essentiel…mais voilà qu’ils ne m’entendent plus et que je suis obligée de me mettre à HURLER….mon père me demande de me rapprocher, je finis par beugler comme une dingue sur un pauvre écran d’ordinateur ( et dire qu’il n’y a pas si longtemps on trouvait ridicules les gens qui parlaient tous seuls dans la rue)
 

Etape 7 : On raccroche et on se rappelle (je vais craquer) et c’est reparti, ils tirent la langue à la caméra, ils chantent et se mettent une serviette sur la tête…les enfants attendent plus ou moins patiemment que tout cela s’arrête pour récupérer l’ordi sur lequel ils visionneront… un jour…peut être leurs films…
C’est en général à ce moment là que je regrette le bon vieux téléphone sans caméra …cet ancien temps où l’on pouvait vaquer à ses occupations en acquiesçant de temps à autre …


Et c’est reparti mon père me montre le morceau de fromage qu’il va manger face caméra, ma mère m’énumère le menu du diner d’hier soir…et oh, je n’ai pas vu la peinture de la porte fenêtre que mon père à peinte hier ? ( euh ? ben non, cette nuit je n’étais pas connectée ;)….Alors on va me montrer… c’est tellement génial Skype !!!!! et tant qu’on y est, gros plan sur les orchidées ( elles sont belles, non ?!) au passage, petit décroché par l’extérieur pour que je me rende vraiment compte qu’il pleut ( non, c’est dingue de la pluie en plein mois de Février ???!!!! mais où va-t-on ?!!!  )

Parce qu’attention, vous voyez mais vous êtes vu aussi !…donc obligé de faire le minimum syndical de l’acteur !

Ah c’est tellement bien Skype…comme dit ma mère, avec ça on n’a vraiment pas l’impression d’être loin !!!!

Une fois les préliminaires achevés (nous en sommes à 52 minutes)  nous parlons de leur prochaine venue à Dubaï !!!

Et voilà le chapitre sur l’arrestation qui revient ! Est-ce qu’ils ne vont pas se faire arrêter, menotter et jeter en cellule pour trafic de stupéfiant ????

Effectivement, nous leur avons commandé une truffe noire qu’ils ont fait mettre sous vide ;)

mais de là à ce que les émiratis confondent un «  tuber melanosporum » avec une boulette de shit ?????

Bon, c’est vrai j’avoue, je laisse planer le doute ;)))))) ça plus le rôti de porc, je reconnais que le niveau de prise de risque est à son comble… !!!!!!!!! C’est de bonne guerre, il faut bien pimenter leur quotidien ;)
Je passe sur les fois où ils ont des invités et que je dois me transformer en agent immobilier en faisant visiter l’appart, extérieurs compris…

c’est tellement génial, Skype !

Résultat : des heures de connexion pour très peu de réelle conversation…
Leur prochain cadeau c’est décidé
Sera une cure de réhab pour arrêter de skyper ;)
 

2 Comments on Journal 25 : Skype qui peut !

  1. Ann
    13 mars 2014 at 11 h 04 min (4 années ago)

    Super Texte, tres drole!!! et tellement vrai, c’est du vecu :)))

    Répondre
  2. Karine
    17 mars 2014 at 23 h 01 min (4 années ago)

    Et bientôt vous allez WhatsApper ;-)

    Répondre

Leave a Reply