Journal 35 : Mes voisins, ce mystère!

Voisin[1]

  J’aurais dû suivre ce proverbe chinois qui dit :

« Choisir ses voisins est plus important que choisir sa maison ! »

En effet, cela fait plus de 3 ans que j’essaie de percer le mystère de l’appart d’à côté… Depuis notre arrivée nous avons assisté à un roulement effréné de biélorusses fraichement débarqués. Entre autres, une famille nombreuse, très bruyante et extrêmement envahissante qui prenait notre palier commun pour une extension de leur appart… encombrant ainsi l’espace de leurs trottinettes, divers vélos, container d’eau et j’en passe…

Un soir alors que nous rentrions de soirée nous étions tombés sur une scène que nous avions déjà pas su nous expliquer : des flics sur le pallier, le père de famille couché et défoncé (pas uniquement par les coups sur son visage)…des enfants apeurés…et tout ce petit monde attendant quoi… ????? On ne le saura pas….

Peu de temps après, arriva une famille qui resta deux mois et dont la grand-mère qui ne parlait pas un mot d’anglais était venue me chercher avec son petit fils car la sœur de ce dernier s’était coincée dans sa chambre…je pris alors le sauvetage très au sérieux, ne parvenant pas à ouvrir la porte moi-même j’avais fini par contacter un serrurier…

Résultat : il est arrivé après que la fillette ait réussi seule à se libérer et évidemment devinez qui il a appelé pour réclamer le prix du déplacement ????!!!!!

Entre temps il y eut de gros travaux de rénovation et puis plus rien…. jusqu’à…. Jusqu’à ce que j’entende une nuit de weekend, une violente dispute entre un homme et une femme. Des cris en plein milieu de la nuit, nos deux chambres étant visiblement mitoyennes, pas besoin d’ampli pour saisir les variations sonores, les sanglots…et plus tard le silence radio…

Il est important de noter dans cette «investigation» ! que je n’ai jamais croisé ces nouveaux voisins…ni vu… ni même rien entendu jusqu’à cette fameuse nuit de la semaine dernière où seule avec les enfants (Florent étant pour des raisons professionnelles à Los Angeles ) je fus réveillée à 3H35 exactement, par des hurlements de femme…le temps que je réalise qu’il ne s’agissait pas de ma tablette diffusant un ixième Expert… les cris s’amplifiaient, le mobilier tombait….les pleurs gémissaient…. Des ruptures de rythmes et des changements de tonalité digne des plus grands ayant suivis les cours de l’Actor Studio…

Que se passait-il ?

Inutile de vous dire que je n’ai pas pris biélorusse en troisième langue ;) et qu’il n’y avait pas que les « r » qui roulaient….un massacre !

Des hurlements masculins ….il suppliait…silence….elle pleurait…silence…elle hurlait….silence…alors que je croyais la situation apaisée…de nouveaux cris et le bruit de plâtre qui tombe sur le plancher.

Oh les cons c’était aux murs qu’ils s’en prenaient… ma tête de lit sur le mur qui nous séparait, je commençais sérieusement à flipper ….de me retrouver avec deux biélorusses sous mon duvet !!!!!

En France je pense que je serais intervenue …j’aurais au moins appelé la police…mais là !……

Est- ce un appart de la mafia russe ? Une cache pour interrogatoires musclés ??? Une planque pour exfiltrés en séances de lobotomies intensives ? Une cellule d’isolement après chirurgie du visage pour changer d’identité ??? Quoi ??? Oui, c’est vrai ça fait plus de trois ans que je me farcis tout un tas de séries… !!!

voisins-dispute-ressource-ppale-fotolia-wild-orchid[1]

 Mais personne n’a bougé…pas un mec de la sécurité ne s’est pointé…

quand je pense qu’un jour il était monté pour nous engueuler en pleine journée parce Coco s’exerçait au métier de pilote dans la salle à manger !

Evidemment, j’ai bien pensé aussi, inspirée par la sortie de «50 nuances de Grey» qu’ils s’adonnaient à des pratiques SM mal gérées…. Ou peut-être avaient-ils caché de la drogue dans les cloisons et le mec en manque a tout pété pour récupérer un petit paquet ?!!!!!!

Mais comment expliquer cette vie fantomatique le jour et chaotique certaines nuits ?… C’est quand même étrange de ne jamais rien entendre…pas âme qui vive…hormis de temps en temps un container d’eau vide sur le palier…

Et hier, rebelote : 3H30 : des cris de l’homme …suivis de quelques complaintes féminines mais d’une virulence maitrisée…j’ai alors envisagé d’autres possibilités : est ce qu’il l’a grillé en train de bouffer toute sa réserve de Petit écoliers ?…..Ou est ce qu’elle prend trop de place dans le lit et lui colle ses pieds sur le nez ? Ou encore comme moi est ce qu’elle l’a réveillé en pleine nuit, exaspérée par des ronflements décomplexés ?!!!!!!!!

Bref…toujours est -il que le mystère reste entier et que je suis un peu gênée qu’ils puissent comme moi penser, quand je me mets à hurler, excédés par une énième bêtise de ma couvée que je pratique un SM musclé et que Florent, parti bosser me laisse toute la journée les pieds et mains liées au sommier  !!!

voisin

2 Comments on Journal 35 : Mes voisins, ce mystère!

  1. Dora
    16 février 2015 at 9 h 07 min (3 années ago)

    Excellent mais on reste sur notre faim
    Il faut continuer à mener les investigations

    Répondre
  2. peter
    16 février 2015 at 9 h 52 min (3 années ago)

    Quelle vie » exotique » sur ce palmier … le soleil tape parfois trop fort…

    Répondre

Leave a Reply