Journal 36 : Try again!

Je sais …déjà quelques semaines que je ne suis venue partager les évènements passionnants qui rythment ma vie ;) Ceci n’étant pas dû qu’à ma simple fainéantise de taper sur un clavier mais il fallait se rendre à l’évidence : «nothing special» à signaler !

Pour une fois je me tenais plutôt à carreau et le temps s’égrenait tranquillement comme au fil des mojitos à l’heure de l’apéro !

Mais ne pouvant décemment vous laisser choir comme une vieille paire de tongas au soleil, mon inconscient s’est réveillé pour vous concocter une petite situation dont j’ai le secret ;)

Pour situer le sujet vous connaissez l’étendue de mes connaissances automobiles ?!

Elles s’apparentent à celles des stars de téléréalité avec le contenu d’un dictionnaire : en un mot : nulle !

Enfin pas tout à fait, parce qu’après une idylle passionnée de plus de trois ans avec mon RAV 4, je n’étais plus au point mort et commençais à me balader les doigts dans le nez dans ce petit 4X4 gris métallisé…Certes, comme toute histoire avec des hauts et des bas, quelques coups par ci par là, une mise au point sur la boite automatique au départ et nous étions arrivées à notre vitesse de croisière, musique à fond et sodas à l’arrière ! Une coopération qui roulait et que je n’avais pas très envie de stopper !

Mais voilà, la vie est faite de cycles, il était temps pour nous de tourner la page…heureuses de n’avoir connu aucun dérapage…

Après quelques photos souvenirs et afin d’éviter un trop gros déchirement, Florent profita pour la vendre de mon éloignement (vacances de Pâques) ! A mon retour, trônait modestement dans le parking, une voiture de location…toujours délicat de jouer les seconds rôles et de subir la comparaison…

Qu’à cela ne tienne, il n’y a pas que les sentiments et la mélancolie dans la vie, il y a les allers/retours et les courses aussi !!!!

Malheureusement j’allais très vite constater que comme pour une boisson non alcoolisée …elle avait la couleur, l’odeur mais pas le moteur !

A peine au volant, j’enclenchais la boite à vitesse sur D (ça, c’était mes cours de débutante !!!) et en avant…

Et là…pas besoin d’avoir passé toute son enfance dans les paddocks de courses de formule 1 pour comprendre qu’elle était en toc !

En effet, en quelques secondes je fus télé transportée…je n’étais plus sur le Palm construit dans le désert mais à des milliers de kilomètres dans la campagne les 4 roues dans la terre ! Je constatais avec stupeur que je conduisais un tracteur !

le-deutz-fahr-ttv-7250-elu-tracteur-de-l-annee-2013[1]

Un bruit……que dis-je ?! ….un râle, une agonie, une clameur…. !!!!!

Mais pas le temps de m’épancher sur mes considérations mécaniques, je choisis l’option «autruche» et fit péter les watts à fond !!!!

Car comme on nous dit toujours : ce que tu ne peux ôter, fais en sorte de le cacher !!!! (Ca marche toujours avec les boutons et le gros derrière…)

Deux jours et 6 traversées de la ville plus tard, je questionnais Florent (resté à Paris) sur le fruit de sa location ! «Oui, il avait bien constaté qu’elle était un peu plus bruyante que la précédente, mais rien d’alarmant !!!»

J’en déduis que mon mari n’avait vraiment aucune sensibilité auditive et compris alors pourquoi il n’interprétait pas devant les vitrines Chanel, mes intonations pourtant expressives !!!!

A chaque fois que je montais dans ce 4 roues motorisées, je me demandais si je n’allais pas exploser !

Le troisième jour, autour d’une copine et d’un café, je m’étonnais encore du tank qu’on m’avait relégué (Oui il n’y a pas que les mecs et les fringues dans la vie…il y a les bagnoles aussi ;) Je lui re-mimais à la grande surprise des gens présents, les rugissements plaintifs de mon bolide agonisant ! N’hésitant pas en plus à rajouter qu’ «ils» avaient bridé ma caisse à 110 ! Car même l’escarpin rivé au plancher, impossible d’atteindre les 20 km/h au-dessus de 100, pourtant autorisés !

Ma copine tenta de me rassurer comme elle put et me proposa de voir ça dès le lendemain puisqu’une petite virée chez elle était prévue…

Forte agacée de m’apercevoir qu’en à peine deux jours ce tas de tôle avait bouffé la quasi intégralité du réservoir…je reprenais place à bord de mon engin direction le désert où résidait ma copine en qui je misais mes derniers espoirs ;)

Tout le long du trajet et bien que je demandais à l’oncle Ben de beugler, cette pauvre voiture ne cessait d’agoniser…et lorsque j’essayais de lever le pied à l’approche d’un arrêt elle s’empressait d’hoqueter…

Une fois le calvaire terminé, je conviais illico ma copine à prendre place dans l’habitacle plus que sonorisé !

Là, avec une désinvolture déconcertante elle poussa le levier légèrement sur la droite (à l’opposé de D comme drive) et m’expliqua que j’étais en manuelle, en première !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Oh les cons, ils vendent des automatiques que tu peux passer en manuelle ?!

boite_automatique[1]

Et pourquoi pas des iPhone avec un gros cadran qui tourne, un ordi qui marche comme un minitel ou un lave-linge où tu ferais ta lessive à la main à 4 pattes dans le hublot ????!!!!!!

C’est quoi ce concept de merde où l’on te vend un truc nouveau qui fonctionne comme de l’ancien ?

La perversité humaine n’a donc aucune limite ????!!!!

Je réalisais après coup qu’après trois jours en sous régime sur l’autoroute à 110 le moteur aurait bien pu exploser et encore bien heureux que le ridicule, lui, ne tue pas et que je puisse encore vous narrer mes exploits :)

boite-automatique-double-embrayage-disponible-Clio-Captur-F[1]

3 Comments on Journal 36 : Try again!

  1. Peter
    5 mai 2015 at 6 h 09 min (2 années ago)

    Je commencer à penser que la femme au volant avait atteint un très bon niveau concernant les subtilités de la mécanique …oups?

    Répondre
  2. boutouili
    7 mai 2015 at 16 h 10 min (2 années ago)

    ben oui ils sont nuls!!!! moi aussi j’aurais mis sur D!!!!

    Répondre
  3. Dora
    11 mai 2015 at 15 h 49 min (2 années ago)

    Oui la femme au volant a encore beaucoup à apprendre mais si elle avait tout maitrisé, je n’aurais pas passé un aussi bon moment à lire ce journal
    Excellent

    Répondre

Leave a Reply