Journal 7 : Zumba !

 

 

Lorsque j’ai voulu m’inscrire au cours d’aérobic, je me suis retrouvée face à un mur !

Un mur qui parle, certes ! … mais qui ne cessait de me répéter que les cours commençant le 1 février, je devais laisser mon nom et mon numéro de téléphone.
Très intéressée, je suis revenue trois fois voir l’hôtesse qui a continué à me servir le même discours, à la virgule près.

Car ici, il y a deux écoles :

ceux qui parlent très mal mais qui font comme s’ils avaient pris anglais en première langue dans l’utérus de leur mère

et l’autre ( à laquelle j’appartiens ! ) qui s’excuse en mettant deux sujets, trois verbes et six grimaces, le tout agrémenté d’une dizaine de « sorry » à chaque phrase !

Je crois qu’elle ne comprenait pas plus ce que je disais que ce qu’elle racontait si bien que le 1 février elle m’a dit qu’il fallait attendre le mois d’Avril.

Dépitée et très motivée, ne reculant devant rien et surtout pas devant le ridicule, je me suis inscrite au cours de ZUMBA !!!!!!

C’est en tenue de sport et mon esprit d’expat en bandoulière ( « N’ai pas de préjugé, essaye, on verra après» ) que je me suis présentée au cours !

Une toute petite salle ( où Zélia prend ses cours de danse ) avec de magnifiques peintures représentant des dauphins aux murs !

Là, quatre russes ( pas de panique, les mecs ! j’étais la plus mince ! On était plus près de la grosse babouchka que du mannequin squelettique ) s’accaparent l’espace, me laissant 2 mètres carrés à coté de Flipper !


 

La prof, sitôt arrivée, balance le son ! Et en avant Simone, c’est partie pour une heure !

Oh my god !!! Ça ne faisait que deux minutes que je me déhanchais, que je cherchais discrètement s’il y avait un défibrillateur dans un coin de la salle ! Je ne cessais de me répéter ( tant que mon cerveau était encore irrigué)

« Je ne vais pas mourir sur du Shakira pendant un cours de Zumba, quand même ?! »

Comment vous expliquer ? Cette « pratique » est un mix de toutes les danses d’Amérique du sud et d’Afrique.


 La zumba est à la danse, ce que le surimi est au poisson !

Un mélange de tout et de n’importe quoi dans un enrobage coloré !

Et vas-y que je te fais deux pas de salsa par-là, une passe de merengue par ici, toutes les pensées m’ont traversée l’esprit entre deux suffocations « Je n’ai pas fait de testament……Est ce que mes copains et ma famille sauront que j’ai fait ça pour eux ?!….Est ce que je me suis bien rasée les jambes ce matin ? »

De plus, étant novice, je n’ai pas le réflexe des sportifs et n’ai pas pris d’eau !
Les autres filles…les russes, elles….s’envoyaient deux/trois goulées entre chaque danse !
La prof, à qui j’ai dû faire très peur quand n’en pouvant plus mon corps s’est mis à bouger dans tous les sens, bravant la gravité, le tempo et un certain sens de la dignité… m’a vivement conseillé d’aller dans la salle de sport d’à côté chercher un verre d’eau !!!

C’est plus qu’écarlate …(chaque pore de ma peau semblait crier « Heeelllpp ! ») que je me suis rendue devant le vigile de la salle de muscu en murmurant « wwwwaterrrrrr ! »….un peu comme si j’étais une survivante d’un tsunami ou d’une croisière Costa !

J’ai bien pensé ne plus revenir dans la salle mais j’avais laissé mon sac à l’intérieur !
C’est donc dans une colère noire que j’ai fini le cours !
Une chanson en français disait « On danse la zumba !…On aime la zumba ! » P’vre con !

Ça se voit que tu n’as jamais frisé l’infarctus dans un aquarium, entourée de russes qui se la pètent  !
Quand la prof a dit qu’on allait faire de la relaxation, j’ai cru que j’allais pleurer !….c’était comme le plus beau jour de ma vie !

Alors quand elle m'a demandé comment j’avais trouvé le cours…je n’ai pas osé lui faire part de mon  « vrai » ressenti ….et de toutes façons je ne connais pas assez d’insultes en anglais …j’ai simplement dit que c’était  « Very difficult for me ! » Tu parles d’un euphémisme !

J’ai également pensé à ne pas payer le cours….mais j’ai eu trop peur de me faire pincer, non pas que je sois une adepte de la salle de muscu mais c’est le même passage que pour aller à la plage ;)

De retour à l’appart, j’ai cherché la définition de « zumba » et voilà ce qu’ils disent :

« La Zumba associe des musiques latines et internationales à une séance d'exercices fun et efficace ! »

Fun ?
Pas pour moi !
Efficace ?
Je le souhaite ! Que cette aventure vous ai décrochée un rictus car moi je suis dégoûtée à vie de tout ce qui finit en A, salsa, chacha, capoeira, samba et SURTOUT, ne me parlez plus de ZUMBA !

Leave a Reply