Journal 8 : Canoë Kayak !

Dimanche 29 Janvier 2012, 6h52, sms de ma copine Géraldine :

« Dubaï asso organise le 14 Février une sortie canoë kayak dans la mangrove d’Abu dhabi, je vais m’inscrire, est ce que cela te tente ? »

A 6h 52, il n’y a qu’une seule chose qui me tente : DORMIR !

Alors l’idée d’aller passer la fête des amoureux sur un canoë avec toutes « les femmes de »…à étudier un écosystème…moyen, moyen !

Mais comme c’est ma première sollicitation pour une virée entres « copines potentielles »…je ne peux pas refuser…je ne veux pas passer pour une asociale non sportive !…deux tares ici trop lourdes à porter !…je m’arme de courage ( je ne savais pas à quel point il m’en faudrait !) et répond d’un désinvolte :
« Avec plaisir ! »

Dans la minute qui suit, ma copine me donne les directives à suivre : envoyer un sms à untel pour réserver ma place…cette dernière ne sera validée que lorsque j’aurais remis l’argent à mon hôtesse de quartier qui l’aura elle-même donné à l’organisatrice !!!!!!!!!!!!

Tout ça en un minimum de temps car il reste très peu de place ! Les premières arrivées seront les premières servies !

Mais ce n’est pas possible, elles ont réservé dans la nuit ou quoi !!!!
Quand je vous dis que cette ville ne dort jamais !

A ce stade, cela doit être plus facile d’intégrer la franc maçonnerie !!!!

Mais qui est mon hôtesse de quartier ? Pour le savoir ma copine me conseille de me connecter sur le site de Dubaï asso…..
Et moi qui pensait que j’allais me faire une petite journée cooooooolllllllllllllllllllllllllll !!!!!!!!!!!!!!!!

Top départ, c’est parti !

Je cherche mon hôtesse, lui envoie un sms, elle m’appelle, me propose de la retrouver chez « une femme de »… où elle va déjà chercher l’argent, je ne peux pas, j’ai dentiste, alors elle me raconte que le lendemain elle va faire de la gym sur une plage avec une de mes voisines et qu’il serait plus simple de lui donner l’argent qu’elle lui transmettrait, elle m’envoie le numéro de portable de la dite voisine !
J’appelle la Marianne en question, son téléphone ne marche pas, je rappelle l’hôtesse qui me dit d’essayer le sms, j’envoie un sms, je reçois un sms de Marianne qui dans la foulée m’appelle pour me donner son adresse, j’appelle mon chauffeur ( oui « voisine » ici ne veut pas dire « Je fais la course à pied rapido » mais « Je vais me faire chier à tourner avec le chauffeur qui se perd et les enfants qui hurlent » je remets l’argent, j’appelle Géraldine pour lui dire que ça y est !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 Je crois que je suis inscrite pour la sortie !!!!!!
 
14 Février : n’ayant pas d’équipement spécial canoë, j’enfile mon jean, mes converses et mon panama !
Oui, je sais ce n’est pas vraiment l’idée que l’on se fait d’une grande sportive habituée aux randos dans l’eau ! Et en plus je n’ai même pas de sac à dos !

Je ne vais quand même pas mettre mon Balenciaga dans la flotte ?!

C’est pas grave je taxe celui de Zélia, je n’aurai qu’à prendre un tout petit pique-nique !
Deux heures plus tard, j’ai glissé le petit sac dans un grand sac de week-end, avec comme affaires de rechange une robe et des sandales argentées !

Le chauffeur me dépose sur le parking où attendent déjà une vingtaine de filles…..enfin « femmes » serait plus approprié ( la moyenne d’âge étant de 52 ans ) et un bus !
J’ai le cœur qui bat, c’est un peu ma première colo ( mes parents n’ont jamais voulu m’y inscrire ) sauf que là on est censé rentrer le soir, ce n’est pas mixte et je ne suis même pas sure qu’on est le temps d’écrire beaucoup de cartes postales !!!

Après m’être présentée à la foule,  je monte dans le bus avec ma copine Géraldine qui préfère être à l’avant sinon elle risque d’avoir des nausées !

Adieu le fond du bus et ces chansons paillardes, il n’y aura pas de :


« Je me lave les fesses au tampon Jex et les roustons au Paic citron ! »

( finalement je comprends pourquoi mes parents n’ont jamais voulu que j’aille en colo !!!!)

1H 15 de bus, où j’écoute, regarde, analyse…c’est comme dans un labo..il y a différents échantillons…les timides, les extravagantes, les érudites…alors que je me perds dans mes pensées, mon hôtesse de quartier me tend ma carte de membre de Dubaï asso ( je n’avais jusque-là qu’une vulgaire carte provisoire ! ) mais aujourd’hui ça y est je suis "adoubaïsé "( comme dit Florent ) par mes pairs !!!!

Nous finissons par arriver sur le site.

Tout le monde veut faire pipi mais il n’y a pas de toilette !
 Alors les quatre pauvres sapinettes qui avaient eu la mauvaise idée de pousser-là ont assisté à un défilé de fessiers !

Répartis en deux groupes, nous sautons dans nos canoës, je passe devant, Géraldine derrière, notre binôme survivra aux deux heures de rando et  aux deux petites haltes explicatives.

Je ne vous cache pas que la pertinence des explications en anglais concernant la diversité des végétaux ligneux ainsi que celle de la faune comme le périophtalme et ucas ( une espèce de crabe ) ou le cerf axis m’a quelque peu échappée !!!

Je me disais que chaque coup de rame, musclait un peu plus le gras qui pandouille de mes bras !
Rita Zaraï aurait été fière de moi remettant au goût du jour les bains de siège :

deux heures passées trempée, à macérer dans mon jean !

L’excursion finie nous nous sommes rendues dans un parc qui n’était en fait qu’une espèce d’arène avec des gradins où nous avons pique-niqués sur du béton !
Peu importe, je pourrais manger des chips dans n’importe quelle situation !
Nos sandwiches engloutis, retour à l’envoyeur… au programme dans le bus : commentaires et disputes sur les physiques des moniteurs et inspection des courbatures ( moi je ne comprends pas, je n’en ai pas pourtant j’ai ramé, cela doit être le bénéfice de mon cours de zumba !)

Arrivées sur le parking, on se quitte en s'échangeant les mobil numbers …comme quoi l'utopie des retouvailles n'est pas liée qu'au jeune âge;)

 

1 Comment on Journal 8 : Canoë Kayak !

  1. Trop'S
    18 février 2014 at 20 h 45 min (4 années ago)

    Et dire que tu a un pote moniteur de kayak et que tu préférais la piscine…

    Répondre

Leave a Reply