Journal 4 : Noel

Ah les fêtes de fin d’année ! C’est comme le régime d’avant l’été…

Tous les ans on se dit qu’on fera mieux….qu’on trouvera des cadeaux originaux pour chacun sans exploser son budget…qu’on ne se bourrera pas de toasts à l’apéro…qu’on ira mollo sur le foie gras…qu’on ne se resservira pas de la dinde accompagnée de ses marrons et pommes de terre car il reste encore 14 plats avant le dessert….mais non…tous les ans c’est pareil, nous sommes amnésiques et recommençons scrupuleusement le même scénario !

On se baffre avant, pendant et après ( normal, on est lancé)…on court dans tous les sens le 24 pour acheter la 150 ième cravate pour Papa, le 60 ième soin anti-âge pour Maman ( elle va finir par croire que c’est une énorme ride avec des pieds !) le 56 ième tee shirt pour son mari ( son armoire ressemble à la réserve de  Zara) le dernier roman à la mode pour le beau-frère ( qui l’a déjà en 3 exemplaires ) une robe de princesse pour Zélia ( qui aurait de quoi habiller toutes les prétendantes du bal des débutantes !) et un super jeu en bois pour Coco ( qui n’a toujours pas compris la différence d’intérêt entre l’emballage et ce qui il y a à l’intérieur !)

Tous les ans on nourrit le secret espoir que cette année c’est certain.. on aura envoyé assez de signaux et de messages subliminaux à sa moitié pour recevoir Enfin le cadeau dont on rêve depuis si longtemps….

J’étais ravie, je me croyais à l’abri…je n’étais plus une expat ( 10 jours de vacances en France)…mais une française ordinaire…qui parle la même langue que tout le monde, je retrouvais mon pays…mon Paris…mon quartier…mes habitudes !
Et ce 24 au soir direction Antony chez la belle famille !

Ah  ce qu’on est bien dans notre Golf toute pourrie et qui sent le moisi !

C’est pas l’esprit de noël ça ?

Serrés comme des sardines entre les sièges auto, le méga bouquet de fleurs pour la belle-sœur, le sac avec la bouteille de champagne et le foie gras confectionné avec amour par Florent ?
On n’ est pas bien, là ? Grelottant dans nos doudounes trop petites ou pas assez chaudes ( oui on n’ a pas investi cette année !) par zéro degré, le lit parapluie sous les pieds ?

Ah ça vous épate que tout ça rentre dans le petit habitacle de la Golf ?

Et bien sachez que c’est possible, il suffit à la personne qui ne conduit pas et qui n’est pas dans un siège auto ( moi en l’occurrence ) de se contorsionner jusqu’à coller sa joue sur la vitre arrière droite à 30 degrés tout en prenant appui sur le siège arrière gauche !!!!!!!

Ça parait compliqué comme ça, mais en réalité ça ne l’est pas… tu ne réfléchis pas, t’as pas le choix, il faut que ça rentre !

Ah le réveillon…les enfants sont tellement contents de revoir les cousins…les grands parents…et puis le père noël a sûrement commencé sa tournée…il est peut être au pôle nord …ou rue Mouffetard ?  On ne sait pas !!!

On est tout content, tout excité alors comme tous les ans on se jette sur les toasts, les coupettes de champagne etc …etc ( pour ceux qui ont déjà oublié relire ci-dessus)

Cette année la belle-sœur avait fait un double thème (prononcer deuble) Terre et mer !
Alors après la dégustation de crevettes diverses, bulots, homards et cie avec son pot de mayo…le chapon et ses marrons !
J’étais assez fière de moi, je suivais scrupuleusement le régime Dukan ( ne pas mélanger les protéines et les légumes ) j’avais choisi mon camp…je boufferai que du gras ! La salade, très peu pour moi !!!!

A la troisième part de bûche glacée ( et dire que je n'aime pas ça !) les petits neveux proposent de se faire une partie de Wi « Just danse » qui pourrait aussi s’intituler

« Ridiculise toi le ventre plein » « Vomis sur tes beaux-parents » ou encore « C’est fou comme j’ai gardé l’esprit jeune pour remuer autant de bidoche devant un écran ».

Autant vous dire que j’ai tout donné pour un score de misère !

C’est pas le tout…. on passe une soirée géniale !!!! Mais il faut bien rentrer, non ?!

On repart pour les contorsions dans la Golf…Ok, on a laissé la terrine et la bouteille…mais c’est fou comme un chapon et deux homards prennent de la place !
Ça tire, ça ballonne et dire que demain on remet ça !
Il paraît que le froid brûle les calories, oh ben tiens je vais laisser la fenêtre ouverte !
Les enfants sont fatigués, ça commence à pleurer…et à demander si le père noël est passé ?……………non pas encore, je crois qu’il a crevé rue des Carmes…il n’a pas encore livré…

Rue Rollin ! Ouf nous voilà arrivés ! Trois petits tours de quartier et nous sommes garés !

Florent porte Zélia ( trop fatiguée pour marcher) et moi Corentin ( trop petit pour Me porter)
5 étages à monter………
A bout de souffle, la queue du homard entre les dents, nous arrivons enfin !!!
Je me retourne vers Florent :

« C’est toi qui a les clés …»
« Comment ça ? »
« C’est toi qui a fermé, rappelle-toi je suis sortie en premier avec Corentin dans les bras, deux poubelles, la terrine de foie gras et la bouteille de champ »

Florent tâte nerveusement ses poches, arrache frénétiquement son manteau (rien à voir avec un sexy strip- tease mais plutôt un acte irréfléchi et désespéré) me regarde droit dans les yeux avant de se lancer dans ce qui pourrait servir d’anthologie de la mauvaise foi !

« Comment ça, c’est toi qui a donné un trousseau à ton frère depuis qu’on habite à Dubaï, je n’ai plus mon trousseau personnel ! »

« Comment te dire ? Il s’avère que le trousseau en question est le mien et que celui qu’on a gardé est le tien ! Et maintenant si il faut que Monsieur est un trousseau personnel avec ses initiales gravées pour fermer la porte quand il sort, il fallait le dire avant…mais pas à 3 heures du mat un 25 décembre ! »

A ce moment précis, les enfants ont froid, sommeil et Zélia se demande si le père noël est passé !
Le froid et la trop grosse dose de sucre ralentissent le bon fonctionnement de mes deux neurones….
Par chance, mon frère ( qui habite le quartier) ne travaille pas cette nuit-là……………. mais il dort !!!!
Impossible de le réveiller ! Un appel, deux appels, trois appels…il répond !
Florent part, dégoûté chercher les clés.

Commence alors une LONNNNNGGGUUE et DIFFICILLLLE ATTENTE !

Nous voilà tous les trois assis sur le palier. Coco, qui ressemble à une limace dans sa turbulette, n’a plus du tout sommeil, il trouve super rigolo de tirer les cheveux de sa sœur. Zélia hurle parce qu’elle ne trouve pas ça so funny, qu’elle est fatiguée et qu’elle veut savoir si le père noël est passé….Visiblement on fait un peu de bruit car les voisins du dessous sortent voir ce qu’il se passe sans oser venir nous aborder…les lâches !

Moi je n’en peux plus non plus, j’ouvre ma jupe en me demandant si c’est possible d’accoucher d’un chapon ????!!!! Je suis fatiguée, j’ai froid, j’ai même pas un manteau, en plus je suis grosse et je ne sais même pas si le père noël est passé !!! ( enfin s’il a bien compris ce que je lui avais demandé !)

3h30 nous rentrons ENFIN chez nous ! Sans un mot !

Joyeux réveillon !

Je couche les enfants !
Il ne me reste plus qu’à attendre 3 plombes que Zélia ( trop excitée) s’endorme pour déposer les cadeaux !
Le père noël est crevé !

La suite de l’histoire vous la connaissez, c’est tous les ans la même ;-)

Une très belle et douce année à vous !

Leave a Reply